21 octobre 2009
Les TCA entament des négociations avec VIA Rail

Les TCA ont entamé des négociations contractuelles avec VIA Rail aujourd'hui à Ottawa avec l’objectif d’obtenir une nouvelle
convention collective pour les trois unités de négociation couvertes par la convention collective.

« VIA Rail propose un important service aux Canadiens, reliant le pays d'un océan à l'autre. Cependant, sans le travail des membres
des TCA, VIA ne serait pas le transporteur ferroviaire de qualité qu’il est », a déclaré Ken Lewenza, président des TCA. « Une
entente équitable en matière de sécurité d’emploi sera impérative pour l’obtention d’un nouveau contrat. »

La convention actuelle arrivera à échéance le 31 décembre.

« Les comités de négociation devront surmonter de nombreux obstacles en raison des restrictions actuelles qui touchent les
sociétés de la couronne comme VIA Rail », a ajouté Barry Kennedy, président du Conseil 4000, qui représente les travailleurs du
service à la clientèle à bord et au sol, les préposés à la manutention des bagages et les employés de bureaux. « Néanmoins, nous
sommes optimistes, étant donné l’expérience de nos comités de négociation et du plein appui du syndicat, quant à l’obtention d’une
convention équitable qui répondra aux besoins de nos membres et de VIA. »

« Une partie de l’objectif de cette ronde de négociations sera de sécuriser le travail pour les membres des TCA au moyen de
programmes d’entretien et d’infrastructure mis en oeuvre à partir de fonds d’amélioration des immobilisations. Ces fonds ont été
obtenus en partie grâce au lobbying des TCA visant à obtenir un financement approprié pour VIA », a expliqué John Burns,
président de la Section locale 100 des TCA, qui représente les membres spécialisés des TCA qui travaillent à l’entretien. « Nous
croyons que ce travail ne doit pas être donné à contrat, mais effectué par les membres des TCA qui ont les compétences voulues. »

Les TCA représentent plus de 2 000 employés de VIA affectés au service dans les trains et dans les bureaux, y compris les
employés de billetterie et de maintenance.